« Allégeance aux armes », et quoi encore !

Publié le par jdor

Voilà que l’extrême droite de la droite extrême UMP s’ennuie ferme et cherche n’importe quoi pour attirer l’attention. A moins qu’il ne s’agisse de quelque chose de bien plus grave…

http://blogs.lesinrocks.com

Full-Metal-Jacket.jpgAvec cette idée complètement farfelue d’allégeance aux armes, ces conservateurs de la droite dure, cherchent à nous faire revenir pas mal de générations en arrière. D’ici peu, ils chercheront à nous obliger à faire allégeance à Nicolas Sarkozy, après quoi, au point où nous en sommes, ils nous obligeront, peut-être, à faire allégeance à l’Eglise. Après tout, l’alliance entre le goupillon et le pouvoir a très bien fonctionné durant des siècles !

Il paraît que Jean-François Copé est choqué des réactions suscitées par cette proposition aberrante. Peut-il concevoir que nombre de citoyens puissent être choqués par une idée aussi ringarde qu’absurde en ce début de troisième millénaire ? Se rappelle-t-il, Monsieur Copé, que la France est terre de Liberté, d’Egalité et de Fraternité ? Comprend-il, Monsieur Copé, que Liberté, Egalité et Fraternité sont opposées à toute idée d’allégeance à qui que ce soit ou quoi que ce soit ? Non, visiblement, après quatre ans de sarkozysme intensif, de discours racistes ou xénophobes, après tant de cadeaux aux plus riches, après avoir autant saigné les plus pauvres, tout comme la classe moyenne, évidemment, il ne peut concevoir que nous, citoyens, nous ne voulons pas entendre parler d’allégeance ! Que diable, nous ne sommes plus au temps des rois !

Je le dis tout de go, pour ce qui me concerne :

Un serment d’allégeance aux armes ? Pas même en rêve, mon gars !

Evidemment, des petits malins pourraient toujours me sortir que je ne risque rien avec mes soixante berges et ma nationalité française de toujours. Pas sûr, ça ! Lorsqu’on en arrive à des idées d’un tel fanatisme, on peut s’attendre à tout. Qui dit que, dans certains esprits, complètement  malades, de ce parti rétrograde, certains n’envisageront pas, d’ici quelque temps, des cérémonies loufoques où tous les citoyens-citoyennes, quel que soit leur âge, devront prêter serment aux armes ? Une fois qu’on est dans le ridicule, puisqu’il ne tue pas, on peut tout envisager…

Cela dit, il est plutôt rigolo, Jean-François Copé. Il se croit obligé d’affirmer que cette proposition, en vue du programme du candidat (Sarkozy évidemment), ne l’engage en rien ! Et quoi encore ? Nous savons combien le candidat Sarkozy lorgne avec gourmandise vers les Etats-Unis. C’est proche de l’obsession. Nous l’avons vu avec son allégeance aux USA, je dis bien la sienne, pas celle du peuple français, pour le retour au sein de l’Otan ; nous l’avons vu dans ses yeux de biches pour GW Bush ; nous l’avons vu, encore, dans ses tentatives de modifier le système juridique français pour le remplacer par une copie du système américain, etc… A présent, les gens de l’UMP poussent le bouchon et le ridicule jusqu’à vouloir nous obliger à faire un serment à nos armes comme les Américains doivent le faire. C’est du grand, du très grand n’importe quoi ! Ce serment nous imposerait de combattre du côté de la France en cas de guerre. C’est là que la proposition devient inquiétante, à mon sens. Cependant, il ne faut pas oublier, et c’est vraiment important, qu’un serment fait sous le coup d’un chantage, n’a aucune valeur morale et rien n’oblige les victimes à le respecter. Parce que, franchement, qu’est-ce d’autre qu’un vulgaire chantage que de dire aux jeunes atteignant leur majorité : « Vous faites le serment où vous ne serez jamais Français, que vous le soyez depuis toujours ou de fraîche date » ?

Que peut cacher une telle proposition ?

Il semblerait que Sarkozy ait pris goût au sang versé par les autres avec ses guerres en Afghanistan, en Côte d’Ivoire et en Libye. Le « succès » libyen tourne la tête à certains, au sein de l’UMP. Mais en attendant, Kadhafi court toujours, la paix n’est pas acquise. A vrai dire, du côté de l’Elysée et de ses sbires, je ne suis pas certain que la paix soit leur préoccupation première. En Libye, il fallait faire un numéro, quelques mois avant les élections. Alors, pour prolonger l’effet d’aubaine supposé, on tente de surfer sur la vague militaire, qui sait, peut-être y a-t-il suffisamment de nostalgiques des « guerres qui feraient du bien aux jeunes » ?

Je ne peux m’empêcher de sentir comme une odeur de guerre se rapprocher de notre pays. A l’ONU, en jouant « au grand de ce monde », Sarkozy n’a pu s’empêcher de proclamer que s’il y avait une agression contre Israël, la France serait immédiatement à ses côtés, ce qui veut tout dire de ses envies d’en découdre. Plus il s’approche de la fin de son mandat, plus il est « va-t-en-guerre », ce qui colle parfaitement avec la fumeuse proposition de l’allégeance aux armes de ceux qui se sont soumis à son pouvoir du côté de l’UMP. Mais la France de Sarkozy, n’est pas notre France ! Il faudrait tout de même qu’un jour, il le comprenne.

Préparation aux guerres futures ?

http://www.lepost.fr/article/2011/09/22

allégeancePréparation de guerre ? Laquelle ? Pour la gloriole de qui ? Dans quelle folie, ce pouvoir aux abois, veut-il entraîner le peuple français ? Certes, les guerres ont toujours été la solution de facilité des politiciens les plus lâches pour améliorer la situation économique d’un pays qui va à sa ruine. Certes, encore, c’est une solution pour enterrer les « valises et les casseroles » qui sortent d’un peu partout. Donc, rien ne dit qu’on ne nous prépare pas à nouveau un sale coup de cette nature.

Si l’on connaît un peu l’histoire des années 1930, il est difficile de ne pas faire certains rapprochements. L’extrême droite qui s’agite partout en Europe, le pouvoir en France qui devient, au fil des mois, le miroir de l’extrême droite frontiste et, à présent, la volonté d’obliger les Français à faire ce serment d’allégeance, non pas au pays, mais bel et bien à l’armée ! Dans le même temps, ces UMP, veulent faire la promotion des monuments aux morts et multiplier les célébrations commémoratives. Tout cela sent tragiquement la promotion du monde militaire et du militarisme. Qu’on le veuille ou non, cela pue la préparation de notre peuple à une future guerre.

Pour Mariton, l’allégeance aux armes est une proposition de cohésion nationale ! Encore un gros comique, celui-là ! Espère-t-il rameuter tous les pauvres et les chômeurs que le parti auquel il appartient a exclus de toute « cohésion nationale » ? Si tel est le cas, cela veut bien dire que pour les privilégiés, que l’UMP représente si bien, le pauvre n’est utile que comme chair à canon !

Servir son pays

Je voudrais dire à Jean-François Copé, à Marition et à tous les autres UMP soutenant la proposition d’allégeance aux armes, qu’il existe bien d’autres moyens d’aimer et servir son pays que la brutalité et la barbarie militaire. Promouvoir, par exemple, sa culture ; promouvoir les Droits de l’Homme ; promouvoir la Liberté, la vraie, pas celle des marchés ; promouvoir l’Egalité pas celle des seuls riches, mais du peuple entier ; promouvoir la Fraternité, pas celle des armes, non, mais celle des âmes de paix !

Et je voudrais lui rappeler que toutes les dictatures, sans exception, ont toujours fait la promotion de leur armée et de l’esprit militariste. Mais il faut aussi qu’il se souvienne qu’il n’est pas plus grande honte pour un peuple que d’être un fauteur de guerre !...

Jean Dornac
Paris, le 22 septembre 2011

Publié dans Sarkozy & Cie

Commenter cet article

chrisducq1 22/09/2011 19:49


Tout a fait d'accord Mon Cher !


Nathalie 22/09/2011 17:20


Je suis admirative devant votre "culot" car je pense comme vous et je me demande où ils nous emmènent avec leur "allégeance aux armes"!
Il frime pépère ou quoi?
Qu'il s'occupe donc de son enfant à naître ,pauvre enfant...
Encore bravo d'avoir su si bien exprimer notre colère,vous nous soulagez ainsi!


jdor 22/09/2011 17:24



Merci à vous ! Oui, je crois, selon diverses sources, que la colère est grande chez beaucoup de citoyens qui n'iaiment pas moins leur pays que les fanatiques de l'UMP ! Cependant, avec l'affaire
Karachi, Sarkozy et sa bande risquent d'être très occupés dans les prochains temps. Que peut-on souhaiter d'autre ?