Indécrottables !

Publié le par jdor

Par Jean Dornac

C’est incroyable ce que l’esprit humain manque de souplesse. Il adore son petit confort, ses habitudes et, pour l’essentiel déteste le changement. Et c’est vrai même pour ceux qui affirment le contraire, nous assurant de leurs volontés de « réformes ». Seul problème, c’est que cette « manie de la réforme » n’est jamais qu’une vieille habitude, notamment à droite… Voici quelques exemples qui illustrent ce que je veux dire…

Indécrottable ? Oui, par exemple, Christine Boutin qui se choque qu’un conseil des ministres puisse se dérouler un jeudi de l’Ascension. En tant que député, ancien ministre, ancienne candidate à la présidence de la République, comment peut-elle oublier, malgré ses œillères de catho engagée, que la République est laïque ? Faudrait-il, pour elle, instituer une « charia » catholique qui régirait toutes les lois républicaines, enserrant dans ses griffes sans pitié, les croyants, mais surtout, et c’est très grave, l’immense foule des gens qui sont indifférents aux religions ? Comment, à notre époque, après toutes les tragiques expériences liées aux diverses religions, un personnage politique Français peut-il encore vouloir imposer sa seule façon de penser, sa seule foi, à une foule de plus en plus grande d’athées et d’agnostiques, sans parler des tenants d’autres foi religieuses ? Ainsi, parce que Madame est croyante, il ne faut pas d’avortements, pas d’euthanasies pourtant désirées par certains, pas de mariages homosexuels, etc…

Je respecte la foi des gens si elle est ouverte aux autres, tolérante, mais pas, mais jamais, lorsqu’elle veut imposer ce qui n’est que « sa vérité » non prouvée ! Mais allez donc demander à un menhir de bouger…

Indécrottable ? Deuxième exemple, les journalistes américains, mais encore certains partisans du pouvoir précédent, en France. Nous sommes, pratiquement, dans le même registre que le précédant, c’est-à-dire une morale et une tolérance douteuses, liées à la religion. Je vise, là, la façon dont a été nommée Valérie Trierweiler par les journalistes américains. Ils l’ont qualifiée, à peu près, de « petite amie » de François Hollande. On sait ce que les « moralisateurs » entendent par là… Plus ou moins le pendant de la « pécheresse publique » du côté des catholiques. Effarant !

Mais j’ai lu aussi, sur twitter, que certains la désignaient comme « concubine » du Président. Je ne pense pas qu’il s’agissait d’une particulière amabilité de la part de ces personnes… Ah qu’il est dur de vivre en-dehors des normes établies par les pouvoirs religieux et politiques depuis trop de siècles !

C’est tout de même fou ce que les gens ont de la peine à s’écarter des habitudes, des traditions. Je respecte l’idée du mariage, idée, d’ailleurs, à laquelle, je me suis plié il y a bien longtemps et durant trop de décennies. Je dois avouer que j’aie complètement changé d’avis sur le sujet, un contrat n’assurant pas l’amour, voire parfois, le détruisant. Aujourd’hui, je considère que l’amour doit être libre, au risque de choquer. La seule chose qui me semble importante, cruciale même, c’est d’assurer l’avenir et la stabilité des enfants à naître et, en même temps, si la femme décide d’arrêter sa carrière professionnelle pour s’occuper de ses enfants, une protection juridique, pour elle également. De bons juristes pourraient sans doute trouver une bonne solution, autre que le mariage, voire le PACS…

Indécrottable ? Oui, encore, par cette autre situation, aussi triste, à mes yeux. Je découvre, ces derniers temps, sur twitter, que j’aime beaucoup par ailleurs, l’immense difficulté qu’ont beaucoup de soutiens de l’UMP a accepter le changement démocratique qui vient d’avoir lieu en France. Certes, ce n’est jamais facile de perdre, nous autres, à gauche, nous avons goûté à ce breuvage amer bien plus qu’à notre tour…

Mais, est-il nécessaire d’en arriver à propager toutes les rumeurs malsaines inventées par quelques esprits maléfiques ? Est-il nécessaire de chercher la division des Français au risque de semer la haine ? Ont-ils donc oublié, tous ceux-là, que le pouvoir dans une démocratie n’appartient pas à un parti politique particulier ? Il est vrai, il faut le reconnaître, qu’ils sont embarqués sur cette pente plus que glissante par des gens comme Jean-François Copé, Rachida Dati ou encore François Fillon, même si ce dernier cache un peu mieux son jeu. Venant de ces trois personnages, ces critiques contre le nouveau pouvoir, qui frisent souvent le ridicule, marquées par l’amertume d’avoir perdu des positions fortement confortables et financièrement très rentables, acquises depuis un trop grand nombre d’années, il ne s’agit, en fin de compte, que de la cuisine interne classique, chez eux, comme dans les autres partis politiques. Ah que les situations à vie seraient désirables et confortables ! Oui, mais, voilà, en démocratie, cela ne se passe pas comme ça…

Cependant, l’esprit démocratique, qu’ils me pardonnent, leur échappe totalement. Ils n’ont qu’un désir, qu’une obsession, actuellement, remporter les législatives pour empêcher que le nouveau Président ait le pouvoir, au travers d’une Assemblée cohérente, de légiférer, autrement dit le renvoyer à un statut de pot-de-fleur ou de statue sans vie. Ah qu’il est dur de se séparer d’un pouvoir que l’on a exercé 10 ans ! Indécrottable, vraiment, cet esprit-là…

Néanmoins, ils vous assureront de leur vif et énorme amour de la France ! Ils l’aiment tant qu’ils n’attendent et n’espèrent que le moment de bloquer politiquement tout le pays… Quel amour, franchement !...

Indécrottable ? C’est la profusion de fausses informations. Ainsi, à propos de Eric Zemmour et de son éviction prochaine de RTL. Je l’aimais bien, chez Ruquier, même si, très souvent, il m’agaçait avec ses idées « vieille France réactionnaire ». Seulement, il va bien trop loin…

Une bonne part de la droite se lève pour défendre Eric Zemmour, malgré ses propos trop souvent choquants pour un humaniste et un démocrate. Cette droite défend, sans remords, un homme qui, pourtant, a été condamné pour des propos racistes, selon ce que j’aie lu, et qui n’aime vraiment pas entendre parler de « harcèlement sexuel »… Les nombreuses femmes victimes de ce genre de délit apprécieront…

Et quand je vois, sur twitter, un propos comme celui-ci : « Éric Zemmour viré de RTL ! A quand le tour d'Eric Brunet sur RMC ? en route pou la démocratie populaire avec les camarades journalistes »(copié tel quel), je me dis que l’ouverture d’esprit, la tolérance, donc la démocratie en action, sont encore bien loin de nous. Je me demande combien d’élus UMP ou de membres de ce parti politique se sont levés, révoltés au fond d’eux-mêmes, il y a peu d’années, lors de l’éviction de France Inter de Stéphane Guillon et de Didier Porte. Je me demande aussi combien de « twittos » de droite ont eu l’honnêteté de le faire… Pourtant, s’agissant de ces deux humoristes, il n’y avait pas de racisme ou sexisme à la clef pour les virer… Deux poids, deux mesures, comme toujours, puissamment indécrottables !

De même, Arnaud Montebourg est prié, instamment, de démissionner de son poste de ministre par les gens de l’UMP, parce qu’un tribunal l’a condamné à 1 euros pour injure envers un patron d’une boîte qui s’est effondrée. Diable, voilà pourtant des propos partagés par une grande foule, qui sont choquants pour la droite. Insulter un patron ! Non mais, comment peut-on oser ?

A côté de ça, pour ces gens indignés, les propos racistes et xénophobes ne sont rien. A chacun de juger…

Je m’arrête là, même si les exemples pourraient être multipliés à l’envie. Sans doute, après lecture de mon article, vais-je perdre certains de mes abonnés, membres ou sympathisants de l’UMP. Je le regrette d’avance, ne considérant personne comme mes ennemis. Hélas, surtout en politique, les avis sont indécrottables et intolérants, au risque de la division qui, parfois, est même recherchée. Je n’aurai jamais vu la démocratie sous cet angle malsain. Et je veux espérer, même si je suis sans illusions, que les nouvelles générations sauront se préserver des « indécrottables » idéologies partisanes…

Paris, le 29 mai 2012

 

 

 

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un Passant 29/05/2012 19:27

Si ce n'est déjà fait, je vous invite à regarder des conférences d'Etienne Chouard, qui est se présente comme cherche de la cause des causes, et qui pose les bases d'un autre système. Si vous
manquez de temps, un petit tour par le site www.le-message.org vous permettra de lire les grandes lignes. Mais si vous avez le temps, j'ai personnellement trouvé une de ses conférences de plus
d'une heure très enrichissante.