Lettre d’informations « Couleurs Poésies » N° 148

Publié le par jdor

Les nouveautés de la semaine

 

 Lundi 6 mai

« Exactitude et ennui », de Claire Prendkis

A 8hO5, Jean s’assit dans le salon,
sortit son yaourt O%, ses céréales au blé,
sa confiture maison, son thé Earl Grey,
à 8h35, il plia sa serviette dans son rond. 

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-exactitude-et-ennui-claire-prendkis-117599417.html

Mardi 7 mai

« Le peu de joies furtives », de Luce Péclard

Le vent chuinte et j’entends des voix.
J’intercepte un message en larmes,
Noir sur nuage entre les branches. 

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-le-peu-de-joies-furtives-luce-peclard-117623320.html

Mercredi 8 mai

« Sur ma rive », de Denise Bernhardt

Sur ma rive
Quand je ferme les yeux
Monte en moi l’odeur de ma terre
Les cris multicolores de la foule

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-sur-ma-rive-denise-bernhardt-117647669.html

Jeudi 9 mai

« A ces Messieurs », de Thierry Deschamps

Messieurs les politiques
Vous m'êtes antipathiques !
Bande de magouilleurs,
Voleurs de bonheur.

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-a-ces-messieurs-thierry-deschamps-117668386.html

Vendredi 10 mai

« Avenirs décimés », de Gérard Gautier

Par-dessus les hauts murs immondes
Aveuglant l’horizon,
As-tu rêvé de voir ton regard s’envoler...
As-tu rêvé de fleurs en libertés dans les champs interdits...

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-avenirs-decimes-gerard-gautier-117690727.html

Samedi 11 mai

« Dialogue entre poètes », de Marie Alice Théard et Jean Brierre

Mon angoisse voudrait s'enflammer à ton cri
Arracher à jamais ses oripeaux d'exil
Raccommoder les déchirures de mon coeur
Irriter le printemps à peupler mon hiver
Et, délirant, rêver de robe nuptiale

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-dialogue-entre-poetes-marie-alice-theard-et-jean-brierre-117710332.html

Dimanche 12 mai

« Pour toi », de Marie Alice Théard

Belle et profonde est cette histoire unique. Face aux effluves salins de la mouvance désinvolte des marées, c'est déjà le jour. Tout là-bas, dans le charme prenant de l'immensité océanique, avoir loisir de se laisser aller à rêver.

http://www.couleurs-poesies-jdornac.com/article-pour-toi-marie-alice-theard-117729404.html

Bonnes lectures
Jean Dornac

Publié dans Communiqués

Commenter cet article