Mort d’un « papy braqueur » : Nouveau phénomène ?

Publié le par jdor


Un homme de 75 ans, hier, s’est rendu coupable d’un braquage au Casino de Trouville. L’aventure s’est mal terminée puisqu’il a été tué par les forces de l’ordre. Nul doute que c’était un individu très dangereux…

On apprend, aujourd’hui que, si dans sa fuite, il avait bien tiré sur ses poursuivants, et qu’il menaçait les gendarmes, il n’a, cependant, pas tiré sur eux. Ces derniers, selon le procureur qui dispose de la déposition des militaires, se seraient contentés, une fois la voiture du vieil homme immobilisée, de briser deux vitres du véhicule puis de tirer sur l’épaule et le bras gauche de l’individu.

Le parquet général précise : Ce sont « des zones qui normalement ne sont pas létales » et, plus loin, il ajoute : « Il est très probable que ces tirs aient déterminé le décès de cette personne mais pour une cause que l'autopsie devra déterminer ». (Sources : le Parisien du 26 août 2011)

Des « accidents » de cette nature vont très probablement se multiplier au cours des prochaines années. Tirer sur un homme relativement âgé, le blesser, fera forcément des dégâts et des morts « inattendues ». On oublie un peu vite du côté des forces de l’ordre et des pouvoirs, que les organismes des gens âgés sont le plus souvent usés et déjà affaiblis par les maladies endurées en cours de vie…

La délinquance des vieux se développe de plus en plus

« Aussi choquant que cela puisse paraître, le vieillissement de la population a vocation à entraîner une augmentation quasi automatique de la délinquance des seniors. » Ce constat iconoclaste émane du Centre d'analyse stratégique, placé directement auprès du premier ministre. »

« Cet organisme affirme que « si les personnes âgées de plus de 60 ans ne représentent pour l'instant que 2,13 % des mis en cause par les services de police, ce pourcentage devrait augmenter de manière mécanique dans les prochaines années ». (Sources : Le Figaro du 3 août 2010)

index.jpghttp://forums.france2.fr/france2/onnapastoutdit/humour-justice-delinquance-sujet_25642_10.htm

L’une des causes de cette possible augmentation de la délinquance des plus vieux serait, selon le criminologue Alain Bauer, liées au fait de l’amélioration des conditions physiques du vieillissement. Pour lui, le délinquant habituel peut ainsi prolonger ses activités plus longuement. 

L’explication est très rationnelle et logique, mais il me semble qu’il y manque un point essentiel, celui qui va déterminer la courbe exponentielle, ou non, de la délinquance des vieux : Le montant de leur retraite ! Evidemment, là, c’est un sujet tabou en ces temps de rigueurs budgétaires ! A ne pas aborder, s’il vous plaît !

Certes, tous les pauvres ne deviennent pas des criminels, cependant, la faim et l’angoisse des fins de mois peuvent inciter certains à commettre ces actes que l’on qualifie de criminels. Il y a, déjà, des citoyens, hommes et plus encore femmes, qui ne touchent que des retraites de l’ordre de 350 à 400 euros par mois. Si vous pensez pouvoir vivre avec ça, faites-moi signe !

L’avenir, sur ce plan, ne s’annonce vraiment pas rose. Le monde des riches, celui des ultra libéraux, réclame, à corps et à cri, des restrictions importantes sur les dépenses sociales. Si Sarkozy est réélu, l’an prochain, nul doute qu’ils obtiendront satisfaction. Inévitablement, puisque ce sont désormais les agences de notations qui décident des politiques économiques de nos pays, ainsi que du montant des aides sociales, les régimes de retraites seront encore durcis et les sommes allouées amoindries. Si l’on ajoute les plus ou moins longues périodes de chômage, les plus ou moins fréquents « petits boulots », toujours très mal payés, les retraites, d’ici peu d’années, confineront au pourboire ou au ridicule, pour ne pas dire à l’obscène. Et on espère éviter que des vieux ne chercheront pas à survivre en commettant des larcins plus ou moins graves ? Peut-on, sérieusement, accuser de criminalité une femme ou un homme qui cherche à survivre en volant, parce que la société devient de plus en plus inhumaine ?

Le « papy » tué hier ne semblait pas être dans une situation de besoin grave et urgent, mais ils viendront, ceux à qui les politiciens ne laisseront pas le choix. J’en fais le triste pari…

Jean Dornac
Paris, le 26 août 2011

Publié dans Faits de société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nathalie 26/08/2011 17:19


C'est bien de votre part de ne pas avoir négligé ce "fait divers",car comme vous le dites avec l'allongement de la vie ,il pourrait bien y avoir des choses de plus en plus dramatiques!
J'ai vu dans un reportage en Angleterre des personnes de plus de 80 ans et même 88 continuer à travailler!
En arrivera-t-on là un jour en France?......


jdor 26/08/2011 17:28



Oui, je suis convaincu qu'en France aussi, les futurs pouvoirs voudront instituter de telles limites, sans limites, d'âge pour rester "esclaves" du système. Seul moyen d'éviter ça : Qua la foule
se lève ! Mais en aura-t-elle le courage, ça, c'est une autre histoire...