Québec : Charest - pas de diplôme...

Publié le par jdor

Réquisitoire contre Jean Charest, mais au-delà de sa personne qui n’a guère d’intérêt, c’est un réquisitoire contre le néolibéralisme créateur de dettes, d’injustices sociales graves et de favoritisme indécent envers les plus riches. (Jean Dornac)


« Merci au mouvement mondial des indignés »

J.C. Thériault - Tribune libre de Vigile
jeudi 14 juin 2012      

LE BULLETIN DES INDIGNATIONS : DIPLÔME REMIS À CHAREST.

Notre gouvernement parle de diminuer les dépenses et augmenter la croissance économique ; mais du même souffle on demande aux étudiants de se serrer la ceinture pour mieux contribuer aux finances publiques. Est-ce vraiment sérieux ? Que l’on soit d’accord ou non avec les étudiants, soyons honnêtes et regardons les diverses mesures d’indignation qui ont été prises par notre gouvernement dans les dernières années. Ensuite vous pourrez conclure.

On se souvient tous de son mot d’ordre en 2003 : » Nous sommes prêts ». Nous ne savions pas à ce moment là, mais lui le savait ce qui s’en venait ; mais il sait maintenant que nous le savons ; en fait les gaffes sont tellement nombreuses que nous ne savons pas par où commencer ; on développe un terrain fertile non seulement pour sa remise en question, mais aussi pour nous pousser vers la désobéissance civile, ce qui ferait peut-être son affaire.

Je vous propose de regarder le site suivant : www.arretezlequelquun.com afin de mieux comprendre comment et pourquoi l’indignation des gens est à son comble ; je vais énumérer seulement quelques notes de ce bulletin de fin de session ; vous trouverez les références sur le site lui-même. J’irai au plus court.

1- LE VOL DU SIÈCLE : vente secrète des permis d’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti à Petrolia et Junex- une perte de 3000 milliards pour le Québec.

2- DETTE DU QUEBEC : 33% DEPUIS CHAREST. Chemin faisant, le Québec reste la province la plus endettée du Canada alors que sa dette (173,3 milliards $ au 31 mars prochain) représente maintenant 54.6% de son PIB…. Québec prévoit que la dette brute s’alourdira de 10,5$ milliards$ cette année… Selon plusieurs, le gouvernement Charest serait responsable de 33% de la dette qui est devenu le 3e poste budgétaire.

3- TAUX D’IMPOSITION : ENTREPRISES ET CONTRIBUALES. Au fédéral, le taux d’impôt sur les profits des sociétés a été réduit depuis 2000, de 29% à 15%... au Québec ce taux atteindra 26.9% en 2012… mais la facture d’impôt de la famille canadienne moyenne a augmenté de 1624% depuis 1961..par ailleurs, il est à noter que les entreprises contribuent seulement à 21% des revenus de l’Etat alors que les contribuables assument 79% de la facture.

4- CORRUPTION ET CAISSE ELECTORALE : le PLQ confirme que ses 26 ministres Doivent amasser 100,000.$ par an. Louis-Georges Boudreault qui a reçu de Jean Charest le prix du « militant exemplaire » a été arrêté par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en avril 2012.

5- ACCORD DE LIBRE-ECHANGE : UNION EUROPÉENNE. Signature d’un accord de libre-échange avec l’Union européenne sur nos ressources naturelles sans consultation de la population. Depuis 2009, les négociations entre UE, le Canada, et le Québec en vue d’en arriver à la conclusion d’un accord de libre-échange est antidémocratique…

6- SUR-UTILISATION DU BAILLON. Le gouvernement Charest adopte des lois en imposant outrageusement le bâillon, i.e., contre la volonté des partis d’opposition qui représentent, réunis, la majorité de la population…

7- PROPAGANDE ANTI-MOUVEMENT ÉTUDIANT. Propagande anti-mouvement étudiant à la radio québécoise (deux publicités) et l’achat des mots clés « grève étudiante », FEUQ. FECQ. Et ASSE » sur Google ont fait l’objet d’une dépense totalisant 400,000.$ afin de promouvoir le point de vue gouvernemental et être redirigé vers le site gouvernemental : www.droitsdesscolarite.com

8- BRUTALITÉ ET RÉPRESSION POLICIÈRE. Brutalité, abus et répression policière, notamment sur des enfants….et des personnes âgées (gaz et matraque). Aucune condamnation du Gouvernement. Non-respect du code de déontologie policier….

9- RIO TINTO ALCAN : PRÊTS ET SUBVENTIONS.

10- PHILIPPE COUILLARD : REFORME SANTÉ. La réforme Couillard force la fusion des établissements de santé (CLSC avec les CHSLD et hôpitaux.) Coupures de services,…

11- TONY ACCURSO : CONTRATS PUBLICS.

12- FAMILLE DESMARAIS : AMI DU PLQ

13- CAISSE DE DÉPÔT : INVESTISSEMENTS DOUTEUX. Perte de 40 milliards de la Caisse de dépôt et de placement du Québec. La Caisse a continué d’acheter pour près de 900 millions $ de papier commercial adossé à des actifs en 2007, après avoir été prévenue de l’effondrement imminent de ce marché…

14- CORRUPTION. L’émission Enquête révèle (Plan Nord) des appels d’offres frauduleux et des terrains vendus cinq fois moins cher que leur valeur marchande ainsi que des contacts à « vendre ». Informations privilégiées, etc…

15- RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES : PRIVATISATION. Procéder de façon antidémocratique en privatisant les ressources énergétiques, alors qu’elles ont été nationalisées en 1962…

16- PLAN NORD : INVESTISSEMENTS PUBLICS, PROFITS PRIVÉS. Investissements publics au profit de multinationales étrangères pour l’extraction de ressources non renouvelables, destruction de territoires autochtones et non-respect des droits des Innus de Maliotenan…

17- SALAIRES DES MAIRES : Les maires gonflent leur salaire officiel de 30% ou 40 avec les primes qui y sont rattachées…

18- EDUCATION : MOUVEMENT ÉTUDIANT. Coupures de 200 millions dans le système de l’éducation. Hausse des droits de scolarité de 82% alors que le rapport Parent proposait un gel, jusqu’à la gratuité. Contrairement à la croyance populaire (31,32), les étudiants refusent de payer cette hausse puisque le gouvernement dilapide les ressources financières des contribuables (4,8,25,38), tout en donnant généreusement aux entreprises et aux institutions financières (5,6,7).

19- PACTOLE DE 550 MILLIONS : EDUCATION. Québec a reçu 550 millions $$ du Fédéral pour financer les bourses aux étudiants des cegeps et des universités. L’argent est utilisé à d’autres fins.

20- LA LOI 78. En guise de solution à la crise qu’il n’a pas su gérer, Jean Charest impose sous bâillon une loi matraque qui nie les droits fondamentaux de TOUS les QuébécoisES.

Nous pourrions continuer ainsi très longtemps car sur le site en question la liste semble s’allonger chaque semaine.

Ce qui est triste c’est de constater la passivité de nos élus du gouvernement du Québec ; les prétextes : s’en tenir à la ligne de parti et la peur de décevoir le Chef, disons. En dénonçant ces faits, ce n’est pas faire peur de vengeance mais plutôt d’authenticité ; tous ces faits sont réels et vérifiables ; la référence des informations est sur le site. Il y peut-être des dérives de chaque côté de la clôture mais en regardant bien la dite liste des indignations énumérées, nous avons bien des raisons de nous indigner. Tant d’argent de perdu en pure perte, si toutes ces dettes incluant la gestion de la dite dette n’existaient pas nous n’aurions pas besoin de payer l’impôt sur le revenu des particuliers ; pour les gens bien informés, c’est une fraude légalisée (j’y reviendrai) qui n’a vraiment plus sa place.

Dans un journal de la Rive Sud, il y avait un article intitulé : « Merci au mouvement mondial des indignés » ; s’il faut dénoncer le côté inhumain de certains aspects de notre vie en société » ; il est d’autant plus nécessaire de faire connaître ces énoncés. Je vous invite donc à visiter le site en question et de le faire connaître à tous vos amis qui vous remercieront éternellement. Chacun fait sa juste part à sa manière. Mais Charest n’a pas pris la bonne direction pour faire sa juste part, bien au contraire. Pas de diplôme - échec.

http://www.vigile.net/Charest-pas-de-diplome

 

 

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article